T³ Team Relay Zwevegem met dans le mille

La 3e et avant-dernière manche de la Team Triathlon Series se déroulait à Zwevegem. Avec le Team Relay, ou relais par équipe, une formule relativement nouvelle mais pour autant pas moins originale. L’ITU (International Triathlon Union) veut obtenir cette formule lors des Jeux Olympiques et organise des différentes épreuves (Relays et Mixed Relays) et cette année, pour la première fois, un Championnat Européen Mixed Relay pour Clubs. Pour cette dernière épreuve, la Fédération Belge de Triathlon et Duathlon dévoilera bientôt sa sélection sur base du classement actuel T³.

Lors du relais, chaque athlète doit effectuer un triathlon supersprint: 250m natation, 5km à vélo et 1,5km de course à pied. Les teams des hommes devaient envoyer 4 athlètes et chez les teams des dames, leurs 3 meilleures athlètes étaient au départ. Avec les distances courtes, les teams ont sélectionné leurs athlètes les plus explosifs; c’est ainsi que nous avons vu des nouveaux visages et surgir plus de jeunes que lors des épreuves T³ précédentes.

20150531_170320_DSC_2011 20150531_171234_DSC_2104

Chez les dames, SMO-Specialized démarra avec la jeune talent Amber Rombaut très fort ce qui obligea les autres équipes a débuter la poursuite. Laura Swannet (KTT-Zamaro) et Ine Couckuyt (EFC-ITC), comme 2e dames, pouvaient bien collaborer et ainsi placer leurs 3e équipières dans les meilleures conditions pour assurer un final étincelant. Ce furent Danne Boterenbrood  (SMO), Linda Vitova (KTT-Zamaro) et Charlotte Deldaele (EFC-ITC) qui pouvaient se battre pour la première place lors de l’épreuve finale. Pendant un certain temps, on pensait que ITC puisse aller jusqu’au bout mais dans la la dernière ligne droite, le TGV Hollandais réussi à passer devant et permettre à SMO  de gagner ce relais.

Chezles hommes, TRIGT-Tournai, TRILLE-MDP et KTT-Zamaro ont géré leurs courses pour mettre leurs 4 athlète dans les meilleures conditions pour se disputer la victoire. KTT apparut trop forte à tous les niveaux et le leader Tom Seutens possédait assez de temps  pour courir en groupes avec ces jeunes coéquipiers. TriGT pouvait, avec Pierre Balty comme arme secrète,  accrocher la 2e place et SP&O est arrivé, après une remontée impressionnante de Rocket Jojo Wayaffe, troisième. ATRIAC passait la ligne en 4e position et ne put confirmer les attentes. LTTL-Oilservice avec Stijn Goris et Pieter Heemeryck au départ n’ont pu se battre pour le podium suite à un relais malheureux du leader Stijn Goris.

11012890_550335471762034_1241731789378002870_o 11113007_550336091761972_7012304824188617239_o

Au classement provisoire de la T³, l’avance d’ATRIAC a subit un contrecoup. Chez les hommes,ATRIAC conserve encore un point d’avance sur SMO-Specialized et KTT-Zamaro qui partagent maintenant la 2e place. Chez les dames, ATRIAC perd sa première place au profit de SMO-Specialized et voit SPTC s’approcher à 1 point. Consultez ici leclassement complet.

Tout reste passionnant jusqu’à la dernière manche de la T³ Series à Lille le 27/09 les points à gagner lors du triathlon sprint individuel compteront double pour le classement des teams.